Aller au contenu principal

Les circuits courts c'est quoi ?

Body

La Métropole souhaite rapprocher les producteurs locaux de ses habitants à travers le référencement des différents lieux de vente en circuit court.

Préservation de la ressource en eau et de l'environnement, réduction des déchets, des intermédiaires et des distances, développement de la biodiversité sur l'exploitation et dans l'assiette, développement de l'emploi local sont autant d'avantages que présentent les circuits courts de proximité.

Le développement des circuits courts alimentaires de proximité est une des actions que la Métropole met en œuvre depuis 2012 à travers son appel à projets agricole biannuel. Chaque habitant, à son échelle, peut contribuer à développer les circuits courts en achetant des produits du territoire. Découvrez dans cette rubrique où acheter local et quelques conseils pour consommer responsable.

Les circuits courts c'est quoi ?

Un circuit court est un mode de commercialisation des produits agricoles qui s'exerce soit par la vente directe du producteur au consommateur, soit par la vente indirecte à condition qu'il n'y ait qu'un seul intermédiaire. (Ministère de l'Agriculture et de la Pêche, 2009).

Depuis quelques années les circuits courts de proximité se redéveloppent. En effet, le concept de consommer local revient en force avec une demande en produits de qualité, du terroir et plus particulièrement locaux. Ce mode de consommation n'a rien de nouveau, les marchés de plein vent ou encore la vente à la ferme sont connus depuis des décennies. Mais les agriculteurs doivent aujourd'hui répondre à de nouveaux enjeux liés aux normes environnementales de plus en plus contraignantes, à la qualité et traçabilité des produits mais aussi au mode de vie des habitants. Pour cela, de nouveaux concepts tels que la vente par correspondance, la création de magasin de producteurs en cœur de ville, fleurissent un peu partout.

Les circuits courts permettent non seulement de profiter des produits du territoire mais aussi de relocaliser les pratiques alimentaires. Ce mode de vente limite la distance entre producteurs et consommateurs et renforce surtout les liens entre ces deux parties. Ce contact direct permet d'avoir une grande transparence sur le mode de production et de transformation.

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?
Pour poser une question, merci d'utiliser le service "Ma métropole"