Espace presse

La Métropole Rouen Normandie, premier territoire de France pour le covoiturage !

Les données de l’Observatoire national du covoiturage quotidien positionnent la Métropole Rouen Normandie comme premier territoire de France en matière de covoiturage ! Le classement prend en compte une vingtaine de plateformes sur les trajets domicile-travail et récompense les efforts sans précédent réalisés par la Métropole Rouen Normandie : financement des conducteurs par la collectivité, gratuité des trajets pour les covoiturés, multiplication des solutions de covoiturage, dans la Métropole, et avec les territoires voisins... La Métropole Rouen Normandie arrive ainsi en tête devant Angers, Montpellier, Nantes et Toulouse, avec 11 766 trajets réalisés en février 2022. Non pris en compte par l’étude, la Métropole Rouen Normandie a par ailleurs enregistré 21 000 trajets (+80%) en mars 2022. Une nouvelle preuve de l’engagement de la Métropole pour le pouvoir d’achat, le climat, et l’attractivité du territoire !

Pour Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Métropole Rouen Normandie, Maire de Rouen et Cyrille Moreau, Vice-Président en charge des transports, des mobilités d’avenir et des modes actifs de déplacement : « Une étude vient de placer la Métropole Rouen Normandie en tête des collectivités en matière de covoiturage. Cela vient récompenser notre travail considérable pour le covoiturage et plus largement les mobilités. Avec Klaxit, nous allons jusqu’à financer le conducteur. Et pour le covoituré c’est... gratuit ! Un concept gagnant-gagnant, pour le porte-monnaie et le climat. Nous multiplions par ailleurs les solutions de covoiturage avec les territoires voisins de la Métropole Rouen Normandie, comme récemment avec l’Agglo Seine Eure et la solution Covoit’Ici. Ces initiatives sont essentielles, notamment dans le contexte de hausse massive du prix de l’essence. Pour répondre à cette urgence, nous venons par ailleurs de baisser le prix des abonnements mensuels des transports en commun et gelons les tarifs de notre réseau. Nous sommes la première Métropole de France à avoir fait cela, face à l’augmentation du prix des carburants et à l’inflation. Nous nous battons à la fois pour le pouvoir d’achat et les mobilités écologiques, car c’est largement le même combat. »