Espace presse

Transition social-écologique, la Métropole pionnière : 11 premiers bus à hydrogène vont intégrer le réseau de transport en commun

Dans le cadre de son programme de renouvellement du parc de véhicules de transport en commun, la Métropole va se doter de 11 bus à hydrogène cette année, pour une livraison mi-2022. Cette expérimentation d’une nouvelle mobilité sur le territoire s’inscrit dans l’objectif d’améliorer la qualité de l’air et s’accompagne d’un projet d’implantation d’une station hydrogène, pour lequel la Métropole concourt à l’appel à projets organisé par l’ADEME dont les résultats sont attendus à la mi-mars.

Pour Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Métropole Rouen Normandie, Marie Atinault, Vice-Présidente de la Métropole Rouen Normandie en charge des transitions et innovations écologiques et Cyrille Moreau, Vice-Président de la Métropole Rouen Normandie en charge des transports, des mobilités d’avenir et des modes actifs de déplacement : « La bataille pour le climat et la réduction de nos émissions polluantes est une course contre la montre qui ne laisse aucun répit. Alors on avance. La Métropole Rouen Normandie va acquérir 11 bus à hydrogène pour une livraison mi-2022. En parallèle, nous adoptons une stratégie efficace et écologique, en implantant une station de production locale et de distribution de notre propre hydrogène au dépôt de bus des ‘2 rivières’. Pour renforcer cette initiative inédite et l’accompagner d’un soutien financier, nous sommes candidats à l’appel à projets de l’ADEME ‘Ecosystèmes Territoriaux Hydrogène’. Notre territoire a tous les atouts pour devenir une référence en matière de transition écologique et énergétique, encourageons les mobilités de demain ! ».