Espace presse

« Rouen Vallée Hydrogène » officiellement présélectionné pour l’appel à projet Ecosystèmes territoriaux Hydrogène

Le Groupe français VALOREM et la Métropole Rouen Normandie sont présélectionnés pour l’appel à projet « Ecosystèmes territoriaux Hydrogène » lancé par l’ADEME pour leur projet « Rouen Vallée Hydrogène » qui vise à développer, sur le territoire métropolitain, la première unité de production d’hydrogène vert. Cette station sera alimentée à partir d’électricité renouvelable solaire afin de satisfaire les besoins de 11 bus qui seront intégrés au réseau de transports en commun géré exploité par Transdev Rouen. Levier d’accélération de la transition énergétique, l’hydrogène vert et ses applications sont un pilier du plan de relance annoncé par l’Etat. Quand l’expertise d’un groupe Français indépendant et la volonté politique d’une métropole s’allient pour dessiner les transports publics propres de demain.

L’objectif de l’ADEME est de soutenir financièrement les « premiers déploiements de véhicules hydrogène dans des flottes professionnelles, pour le transport de personnes ou de marchandises et de poursuivre le remplacement de la mobilité carbonée diesel et essence ». Cet appel à projets s’inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale hydrogène et du Plan de relance. Parmi les 17 projets candidats, seuls 7 territoires de France ont été présélectionnés pour être pionniers sur le développement de l’hydrogène. Le projet « Rouen Vallée Hydrogène », qui représente un investissement de 14M€ (7M€ pour la stations d’approvisionnement et 7M€ pour l’achat des bus) reste ainsi dans la course pour recevoir, une fois l’avis favorable de la Commission nationale des aides obtenu, un soutien financier substantiel.  Si le projet est retenu, une contractualisation aura lieu et le montant de l’aide sera communiqué par l’ADEME.

Pour Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Métropole Rouen Normandie, Marie Atinault, Vice-Présidente de la Métropole Rouen Normandie en charge des transitions et innovations écologiques et Cyrille Moreau, Vice-Président de la Métropole Rouen Normandie en charge des transports, des mobilités d’avenir et des modes actifs de déplacement : « La bataille pour le climat et la réduction de nos émissions polluantes est une course contre la montre qui ne laisse aucun répit. Alors on avance. La Métropole Rouen Normandie va acquérir 11 bus à hydrogène pour une livraison mi-2022. En parallèle, nous adoptons une stratégie efficace et écologique, en implantant une station de production locale et de distribution de notre propre hydrogène au dépôt de bus des « 2 Rivières ». C’est pour renforcer cette initiative inédite et l’accompagner d’un soutien financier, que nous avons candidaté à cet appel à projets de l’ADEME et nous sommes fiers d’avoir été présélectionnés. Notre territoire a tous les atouts pour devenir une référence en matière de transition écologique et énergétique, soyons pionniers, encourageons les mobilités de demain ! ».

L’opérateur en énergie verte VALOREM aura lui à charge la conception, le développement, le co-financement et l’exploitation-maintenance de ces infrastructures.
« VALOREM est très fier de la pré-sélection de ce projet qui éprouve de nouveaux usages pour la production d’énergies renouvelables. L’hydrogène représente un nouveau chapitre de la gestion de l’énergie et il est important d’ouvrir ce chapitre avec de l’hydrogène vert. Le fonctionnement en circuit court correspond bien au caractère territorial et décentralisateur de la transition énergétique. Pionnier des énergies vertes en France, VALOREM s’affiche désormais comme un acteur significatif sur le marché des solutions hydrogènes vert aux collectivités. » précise Philippe ETUR, Directeur Général adjoint du Groupe VALOREM.