Espace presse

« Notre planète brûle. Ne regardons pas ailleurs » - La Métropole déclare l’état d’urgence climatique sur son territoire et rejoint la campagne mondiale « Cities Race to Zéro »

Cinq ans après l’Accord de Paris et suite à l’appel du Secrétaire général de l’ONU, à l’occasion du sommet du 23 septembre 2019, le Conseil métropolitain déclare l’état d’urgence climatique sur son territoire. La Métropole fait ainsi le choix d’être à l’avant-garde de la transition sociale-écologique et rejoint la campagne mondiale « Cities Race to Zero » en signant la Déclaration de Paris. Face au défi climatique, la Métropole Rouen Normandie, consciente de ses responsabilités, se fixe l’ambition d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 en révisant et renforçant massivement son action et les objectifs stratégiques de son PCAET.

Déclaration de Nicolas MAYER-ROSSIGNOL, Président de la Métropole Rouen Normandie et Marie ATINAULT, Vice-Présidente de la Métropole Rouen Normandie en charge des transitions et innovations écologiques et des déchets :
« Selon les derniers rapports climatiques, notamment le rapport DRIAS présenté le 1er février 2021, d'ici la fin du siècle les températures moyennes risquent d’augmenter de +3,9°C à +6°C. Sur notre territoire, nous pourrions passer de 4 jours de canicule par an, à une moyenne de 20 à 35 jours de canicule. Les épisodes de canicule pourraient être plus longs, plus fréquents et suivis par des phénomènes d’inondations plus intenses. Les pénuries sur la ressource en eau pourraient entrainer d’importants conflits d’usages mettant en péril une partie de nos activités agricoles et industrielles.
Ne nous leurrons pas, notre modèle de société carboné, nos émissions de gaz à effet de serre toujours plus importantes, et la destruction des écosystèmes puits de carbone sont en grande partie responsable de ces changements climatiques. Ce constat n’est ni politique, ni idéologique. Il est factuel et partagé par la communauté scientifique internationale.
Oui, notre planète brûle. Maintenant, ensemble, ne regardons pas ailleurs.
En rejoignant la campagne mondiale « Cities Race to Zero » et en signant la Déclaration de Paris, nous nous engageons à placer les enjeux climatiques au coeur des décisions politiques et d’éclairer le projet de territoire au regard de notre objectif de transition sociale-écologique.
Ces choix, nous les assumons pleinement et invitons les forces vives du territoire, élus, chefs d’entreprises, représentant associatifs et citoyens, à en devenir les acteurs et les ambassadeurs, afin de transmettre aux générations actuelles et futures un environnement sain et une économie qui a du sens. »