Espace presse

La Métropole Rouen Normandie lance le dispositif « Priorité jeunes » pour lutter contre l’isolement et soutenir la jeunesse

Après avoir réuni de nombreux acteurs du territoire en lien avec la jeunesse, la Métropole Rouen Normandie lance la plateforme « Priorité Jeunes » pour lutter contre l’isolement et la détresse psychologique. La plateforme propose aux jeunes, étudiants ou non, une orientation vers des structures d’accompagnement psychologique, un dispositif de parrainage pour les 18-25 ans, une offre d’activités culturelles, patrimoniales et sportives pour recréer du lien, et un recensement des aides mobilisables dans le contexte. La Métropole va également renforcer l’accueil de jeunes au sein de son établissement, sous la forme de stages, de contrats aidés, d’apprentissage et de service civique. En parallèle, Nicolas Mayer-Rossignol, Mélanie Boulanger et Julie Lesage cosignent un courrier au Premier Ministre demandant à l’État d’engager un plan massif de soutien à la jeunesse.

Pour Nicolas MAYER-ROSSIGNOL, Président de la Métropole Rouen Normandie, Mélanie BOULANGER, Vice-Présidente de la Métropole Rouen Normandie en charge de la jeunesse, de la vie étudiante, de l’enseignement supérieur et de la recherche et Julie LESAGE, conseillère métropolitaine membre du Bureau de la Métropole Rouen Normandie en charge de la prévention spécialisée : « La crise frappe durement la jeunesse. La situation est extrêmement préoccupante. Nous cosignons aujourd’hui un appel au Premier Ministre pour lui demander qu’un plan massif de soutien à la jeunesse soit engagé. Des annonces ont été faites par l’État, mais elles sont insuffisantes. Au niveau local, on agit : après avoir soutenu massivement l’aide alimentaire et déployé une aide au stage de 1000 euros à destination des étudiants, la Métropole Rouen Normandie lance le dispositif ‘Priorité Jeunes’. Une orientation vers des structures d’accompagnement psychologique, un système de parrainage des jeunes par des volontaires, une offre complète d’activités culturelles, patrimoniales et sportives pour permettre de recréer du lien, un recensement des aides financières et matérielles mobilisables : la plateforme est un véritable outil pensé pour rompre avec l’isolement et soutenir la jeunesse dans ce contexte particulièrement difficile. Mobilisons-nous massivement, notamment pour le parrainage ! En parallèle, la Métropole va renforcer l’accueil de jeunes au sein de son établissement, sous la forme de stages, de services civiques, d’emplois aidées… Ensemble, continuons la mobilisation pour que l’État change massivement de braquet : priorité à la jeunesse ! »