Espace presse

Conseil métropolitain du 5 juillet 2021 - « La Métropole accélère la transition social-écologique, pour le climat, pour l’emploi et pour la justice sociale »

Depuis un an, la Métropole a considérablement rehaussé ses engagements pour la transition social- écologique. Face à l’ampleur du défi climatique et pour répondre à l’urgence économique et sociale, accentuée par la crise sanitaire, la Métropole redouble d’efforts pour le climat, pour l’emploi, et pour la justice sociale : création d’un tiers lieu culturel, renforcement de la sécurité industrielle, partenariat inédit et unique en France avec le Havre Seine Métropole dans le cadre d’un Contrat de Relance et de Transition Écologique (CRTE), renforcement des moyens du GIEC LOCAL et lutte contre les inondations, plan sans précédent pour l’égalité entre les femmes et les hommes, lancement en septembre de ‘Lovelo’, un service de location de 2500 vélos à assistance électrique, installation d’une VéloStation et d’une Maison des transitions rue Jeanne d’Arc, déploiement d’un appel à projets ‘Métropole Nourricière’, définition d’un plan pour des services métropolitains sobres et exemplaires pour la transition écologique... Par ailleurs, la Métropole engage un nouveau partenariat en faveur des mobilités d’avenir avec Caux Austreberthe, renforce sa politique pour développer le covoiturage sur le territoire et déploie des moyens nouveaux pour le sport professionnel local.

Pour Nicolas MAYER-ROSSIGNOL, Président de la Métropole Rouen Normandie : « L’actualité récente nous rappelle plus que jamais la gravité de l’urgence climatique : pré-rapport alarmant du GIEC ayant fuité dans la presse, ‘dôme de chaleur’ au Canada, avec des températures frôlant les 50°C, multiplication des catastrophes naturelles... La situation doit tous nous alerter. Nous devons par ailleurs faire bloc, contre la crise économique et sociale, accentuée par la pandémie de Covid-19. La Métropole s’est puissamment engagée, depuis 1 an, en faveur de la transition social-écologique. Mais nous devons aller plus loin.

Nous engageons un partenariat unique et inédit en France : la signature d’un Contrat de Relance et de Transition Écologique (CRTE) avec le Havre Seine Métropole. La part d’engagement de la Métropole Rouen Normandie et ses partenaires locaux s’élève à plus d’un milliard d’euros d’investissements sur notre territoire d’ici 2026. Nous allons par ailleurs renforcer considérablement les moyens du GIEC LOCAL, lutter contre le risque inondation, déployer ‘Lovelo’, un service de location de vélos à assistance électrique à tarification solidaire. Ils pourront être loués directement Rue Jeanne d’Arc, dans la nouvelle Vélostation qui ouvrira en septembre. Nous lançons un appel à projets ‘Métropole Nourricière’, pour encourager une agriculture et une alimentation biologique, locale et de qualité. Nous déployons un plan interne métropolitain, pour des services publics exemplaires aux pratiques sobres et durables. Pour une meilleure liaison avec Barentin et le développement des mobilités d’avenir, nous engageons avec Caux Austreberthe un partenariat d’entente, visant à favoriser les déplacements décarbonés entre nos pôles urbains. Et parce que nous souhaitons lutter contre l’autosolisme, nous engageons des études pour massifier le covoiturage sur l’ensemble du territoire métropolitain. Pour le rayonnement de notre territoire, nous déployons des moyens nouveaux en faveur du sport professionnel local, et nous lançons la création d’un tiers-lieu culturel, au cœur du quartier Flaubert. Au plus près des attentes exprimées lors de la concertation, ce projet s’intègrera pleinement à notre candidature Rouen, Capitale européenne de la Culture en 2028. Nous souhaitons en faire un lieu de culture, de loisirs, de partage, vecteur de nos ambitions en matière de transition social-écologique.

On se bat, on ne lâche rien. Pour le climat, pour l’emploi, pour la justice sociale et pour l’attractivité de notre belle Métropole. »