ColisActiv', pour plus de livraisons à vélo

  • Publié le 11/02/2022 - 18:47
ColisActiv', pour plus de livraisons à vélo

La Métropole Rouen Normandie rejoint le programme ColisActiv’ qui aide les territoires à développer la cyclologistique.

Accélérer le développement de la livraison à vélo, c'est l'objectif du programme ColisActiv'. La Métropole fait partie des territoires pilotes qui investissent dans le développement d'une logistique urbaine plus durable. Le programme ColisActiv' vise à inciter l'abandon du véhicule thermique pour la livraison des derniers kilomètres de colis en absorbant le surcoût engendré par l'usage d'un autre mode de déplacement comme le vélo.
Pour Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Métropole Rouen Normandie, Cyrille Moreau, Vice-Président en charge des transports, des mobilités d’avenir et des modes actifs de déplacement, Marie Atinault, Vice-Présidente en charge des transitions et innovations écologiques, et Abdelkrim Marchani, Vice-Président en charge de l’économie, l’attractivité, le numérique, l’Europe et l’international: « Pouvoir accéder au programme ColsActiv’ en faisant partie des territoires pilotes du projet est un vraie bonne nouvelle pour le développement de la cyclologistique sur notre territoire ! La livraison active, faisant appel aux modes doux, est plus propre, plus discrète, plus respectueuse et plus décarbonnée que la livraison thermique, mais elle est aussi plus coûteuse et complexe à mettre en place. C’est pour cela que bénéficier à la fois d’un soutien financier et logistique pour développer cette forme de livraison, notamment du dernier kilomètre, est un enjeu majeur pour la transition écologique, pour l’air qu’on respire, pour une agglomération plus agréable à vivre au quotidien. »
 
Amauric Guinard, cofondateur de SOFUB, (filiale de la FUB et de Sonergia qui porte le programme CEE Colisactiv’), est « très heureux que la Métropole Rouen Normandie investisse dans le développement d’une logistique urbaine plus durable sur les premiers et derniers kilomètres en rejoignant le programme Colisactiv’. Une belle opportunité d’aider à l’amorçage d’une filière cyclologistique dont le développement induit par l’évolution des modes de consommation et l’explosion du nombre de colis associés est désormais incontournable. Après le lancement d’une expérimentation sur cinq territoires pilotes, cette extension du programme voulue par la ministre de la Transition écologique marque une étape importante vers le déploiement à l’échelle national du dispositif ».

cyclologistique