Bandeau général

VOS SERVICES EN 1 CLIC

Vous êtes ici :
13/01/2018

Vœux 2018 : « du jamais-vu »

Frédéric Sanchez a souligné l’importance, le nombre et l’ambition des projets menés par la Métropole Rouen Normandie à l’occasion de la cérémonie des vœux.
 
Cœur de Métropole, Seine Sud, nouvelle ligne de bus à haut niveau de service T4, parc du Champ des Bruyères, parvis de la gare de Rouen, aménagement des quais, écosystème 4.0 autour de Renault Cléon, Aître Saint-Maclou, écoquartier Flaubert, stations de métro, et des dizaines de chantiers dans les communes à l’image du réaménagement des places de Sotteville-lès-Rouen Duclair et Mesnil-sous-Jumièges…
 
La liste des projets lancés - ou en passe de l’être – par la Métropole Rouen Normandie est impressionnante. « C’est du jamais-vu », s’enthousiasme Frédéric Sanchez, le Président, à l’occasion de la cérémonie des vœux, vendredi 12 janvier au 108.
 
Si la perspective de l’Armada 2019 donne le tempo de plusieurs de ces projets, l’horizon ne se limite pas à la grande fête qui marquera les 30 ans du rassemblement de voiliers et de marins. « Notre vrai horizon collectif, c’est 2030 ! Et il faut voir grand, être à la hauteur des attentes de nos habitants d’aujourd’hui et de demain. Alors, oui, nous multiplions les initiatives et les projets : nouveau musée, passerelle piéton-vélo pour toujours davantage réunir les rives, à l’endroit où sortira de terre dans les prochaines années le nouveau quartier Flaubert, Capitale européenne de la culture, COP 21 pour un accord de Rouen pour le climat et une métropole 100% verte, Ville respirable… »
 
Outre les ambitions marquées par les projets structurants, Frédéric Sanchez a rappelé les missions de la Métropole en matière de services publics (eau et assainissement, collecte et traitement des déchets, transports en commun, voiries et éclairage public). « Les principes qui nous guident sont clairs : services efficaces, gestion rigoureuse, tarifications solidaires. »
 
Ainsi que le rôle d’accompagnement des communes, « une évidence pour la Métropole ». « Nous avons mis en place en trois ans le plus haut niveau de solidarité financière de France. Une priorité car une bonne partie de notre singularité et donc de nos atouts réside justement dans ce territoire maillé de villages et de ville, d’une ville centrale et de centralités multiples, d’un fleuve et de forêts, d’un cadre de vie exceptionnel. »