Aller au contenu principal

Vivre dans un écoquartier, c'est...

Body

Résider autrement

Résider autrement !

C'est habiter dans un logement écologique, travailler dans un bâtiment écologique (ou à haute qualité environnementale), construit avec des matériaux respectueux de l'environnement, et tendant vers l'excellence énergétique : isolation renforcée, faible consommation énergétique, recours aux énergies renouvelables...

Mais c'est aussi adopter des comportements éco-citoyens : en modérant le chauffage, en économisant l'eau, en triant ses déchets et en faisant évoluer ses pratiques de consommation.

C'est également accepter le principe d'une certaine densité, car économiser l'espace et lutter contre l'étalement urbain constituent deux des priorités du développement durable.

Se déplacer autrement

Se déplacer autrement !

Dans un écoquartier, l'organisation urbaine est pensée pour rendre possible et attractive les modes de déplacement respectueux de l'environnement, reposant le moins possible sur l'utilisation de l'automobile. Des allées réservées aux modes doux (marche à pied, vélo) permettent d'atteindre en toute sécurité le bureau de poste, l'école, la place du marché ou les commerces de proximité.

Se déplacer autrement !

Pour aller plus loin, il y a les transports en commun, rapides et fréquents. Les voitures en revanche, sont garées en lisière de quartier, libérant ainsi l'espace intérieur pour davantage de verdure.

Un service d'autopartage, ou un centre de mobilité regroupe quelquefois toutes les formes de mobilité, permet aux habitants de disposer d'un véhicule pour des besoins occasionnels.

Vivre mieux

Vivre mieux !

La régulation des circulations automobiles permet de densifier l'habitat tout en dessinant un cadre de vie très agréable, richement arboré, et ponctué de respirations naturelles.

Loin de constituer une difficulté, la « densité positive » ainsi établie rend économiquement viable l'exploitation dans le quartier de commerces et de services de proximité, dont la présence facilite la vie quotidienne.

Vivre mieux !

La qualité des espaces publics (places, jardins partagés…) sont des outils permettant de stimuler le « vivre ensemble », de développer de réelles mixités sociales et générationnelles, d'impulser la vie sociale et associative.

Pour finir, un écoquartier c'est aussi ce que ses habitants en font, car tout en confortant son fonctionnement par des comportements éco-responsables et éco-durables, ils participent à sa structuration et à son développement - sans exclure l'innovation et l'expérimentation...

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?
Pour poser une question, merci d'utiliser le service "Ma métropole"