Aller au contenu principal

Seine-Sud : 300 ha de foncier mutable

Body

Après études, la Métropole a élaboré un Plan Directeurd'Aménagement et de Développement Durable (PDADD),véritable Plan Guide global portant sur un potentiel deplus de 300 hectares. Il définit les principales vocations économiques pouvant être accueillies sur ce site enreconversion-redynamisation.

Le projet vise à :

  • Améliorer l'accessibilité au secteur et développer l'intermodalité
  • Valoriser le cadre urbain et constituer une identité paysagère
  • Conforter Seine Sud dans son rôle de grande zone d'activités d'agglomération.

Conformes aux lignes directrices du Plan Guide, des réflexions et études thématiques approfondies ont été menées en collaborationavec les organismes en charge du développement économique ou de l'aménagement du territoire.Le secteur Seine Sud doit composer avec le développement d'infrastructures routière et ferroviaire d'envergure.

Ainsi, un premier phasage de son aménagement n'a pu être envisagé qu'après la définition des emprises du contournementEst et de la Ligne Nouvelle Paris Normandie. Il a alors été décidé d'engager les études préalables à l'aménagement dusite Isover sous forme de Zone d'Aménagement Concerté (ZAC).

Les modalités de la concertation

Aujourd’hui, une concertation est engagée pour l’aménagement de la ZAC Isover, au sens de l’article L300-2 du Code de l’Urbanisme. La collectivité par une délibération de son Conseil du 24 juin 2013 a défini les objectifs de l’opération et les modalités de cette concertation.

Une réunion publique a eu lieu le 19 décembre 2013 à la Métropole

Par ailleurs, tout au long de la procédure, des informations sur l’évolution du projet seront mises sur le site internet de la Métropole et dans le bulletin communautaire. Une exposition et un registre sont à la disposition du public.

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?
Pour poser une question, merci d'utiliser le service "Ma métropole"