Bandeau général

VOS SERVICES EN 1 CLIC

Vous êtes ici :
14/03/2016

Réinventons la Seine !

Paris, Rouen et le Havre ont lancé ce lundi 14 mars « Réinventer la Seine », une nouvelle étape historique dans le développement de la vallée de la Seine. Près de quarante sites sont mis à la disposition des porteurs de projets du monde entier pour accueillir des initiatives et des usages innovants, qui vont renforcer l’attractivité et le rayonnement des territoires concernés.

Anne Hidalgo, Maire de Paris, 1ère Vice-Présidente de la Métropole du Grand Paris, Frédéric Sanchez, Président de la Métropole Rouen Normandie, Président du Pôle Métropolitain Rouen Seine Eure, Édouard Philippe, Maire du Havre, Président de la Communauté de l’Agglomération Havraise, Député de la Seine-Maritime, Yvon Robert, Maire de Rouen, et François Philizot, Délégué interministériel au développement de la vallée de la Seine ont présenté lundi une initiative commune pour « Réinventer la Seine ».
Dans un élan comparable à l’appel à projets « Réinventer Paris », organisé par la Ville de Paris, les trois collectivités et Haropa - Ports de Paris Seine Normandie, ont décidé d’engager une dynamique qui va permettre d’inventer de nouvelles façons de vivre sur et au bord de l’eau, en s’appuyant sur des sites identifiés. L’innovation et le fleuve permettront d’imaginer la métropole du XXIe siècle, de Paris au Havre.
Cette approche de l’aménagement des bords de Seine et de ses canaux est fondée sur l’innovation. Elle fait appel à l’audace et à la créativité des professionnels du monde entier. L’échelle retenue est unique en Europe : une capitale et deux grandes métropoles régionales. Fondée sur les synergies déjà en marche autour de l’Axe Seine, elle illustre la volonté des élus locaux, avec le soutien de l’État, de porter une dynamique de développement commune.

Une quarantaine de sites mis à disposition
Avec « Réinventer la Seine », les acteurs privés peuvent prendre part au développement et au rayonnement de la Vallée de la Seine aux côtés des institutionnels. Paris, Rouen, Le Havre et Haropa - Ports de Paris Seine Normandie proposent un véritable challenge aux architectes, urbanistes, acteurs économiques, startups, artistes, designers, paysagistes, pour susciter des partenariats originaux à même de faire émerger des projets attractifs.

Les collectivités, et autres acteurs disposant d’espaces naturels ou bâtis en bord de Seine, mettent des parcelles, dont ils sont propriétaires, à la disposition des porteurs de projets sous différentes formes. Une quarantaine de sites est à occuper, animer, louer ou acheter à travers des projets innovants tout le long de l’Axe Seine.

L’innovation et le rapport à l’eau comme fils directeurs
Les projets qui vont naitre ont vocation à être porteurs d’une identité « Réinventer la Seine ». Quatre dénominateurs communs sont requis pour répondre à l’appel à projet :
l’innovation dans le rapport à la Seine, aux canaux et de manière plus large à l’eau,
la mixité des usages pour éviter la spécialisation et le cloisonnement excessif des fonctions en bord de Seine,
l’ouverture au public pour faciliter l'intensification du rapport à l'eau,
l’excellence environnementale et sociale.

Une mise en œuvre des projets prévue à partir du printemps 2017
Le lancement officiel effectué ce lundi 14 mars à Rouen sera suivi du lancement opérationnel en mai, qui signera le début de l’appel à manifestation d’intérêt pour les porteurs de projets intéressés. La démarche se déroulera en deux phases principales : l’appel à manifestation d’intérêt et l’offre définitive. Les sites seront mis à disposition en deux vagues successives, de mai 2016 à fin 2017, puis d’octobre 2016 à fin 2017. La procédure tiendra compte des retours d’expérience des candidats de l’appel à projets « Réinventer Paris », avec une sélection plus en amont des projets et des rendus allégés.

Pour François Philizot, Délégué interministériel au développement de la Vallée de la Seine, « nous redécouvrons ces dernières années toute la valeur de cet atout qu’est le fleuve. Le territoire Vallée de Seine a vocation à devenir un lieu d'expérimentation et de développement de nouvelles complémentarités, notamment au travers des 17 sites portuaires concernés : c'est toute la force et l'enjeu de cet appel à projet "Réinventer la Seine", c'est tout l'espoir que nous mettons dans sa réussite. »

Yvon Robert, Maire de Rouen, a rappelé qu’ « à Rouen comme ailleurs nous mesurons la nécessité de se tourner vers le fleuve. Dès 1995, nous avons entamé la rénovation des quais, puis la restructuration des hangars rive droite. Sans oublier les grands projets : écoquartier Flaubert, Presqu’île, Luciline... Nous avons déjà fait beaucoup pour « réinventer la Seine » à Rouen. C’est désormais une belle ambition commune. En lançant aujourd’hui l’appel à projet « Réinventer la Seine », collectivement, nous nous inscrivons dans cette ambition de faire entrer l’Axe Seine dans le XXIe siècle. »

Edouard Philippe, Maire du Havre, Président de la Communauté de l’Agglomération Havraise, Député de la Seine-Maritime, a souligné que « les civilisations sont toujours nées des fleuves ; et les rives de la Seine ont été un des lieux du monde où on a le plus créé, inventé et imaginé. Si les trois villes sont très marquées par leur identité portuaire, Le Havre a d’abord été créée pour être un port ! L’Axe Seine, ce n’est pas seulement une nécessité économique et d’aménagement du territoire, ce doit être aussi un symbole de la qualité de vie, de la création artistique et de la performance environnementale. »

Pour Frédéric Sanchez, Président de la Métropole Rouen Normandie, Président du Pôle Métropolitain Rouen Seine Eure, « avec Réinventer la Seine, nous voulons poursuivre et amplifier le mouvement, initié depuis une vingtaine d’années, de reconquête et de réappropriation du fleuve, qui est notre bien commun. Cet appel à projets, nous le construisons avec tous ceux qui vivent sur ces plus de 200 km de fleuve, dont 100 sur le territoire de la Métropole, avec enthousiasme et beaucoup de volonté.  Il s’agit donc de faire émerger et de coordonner des initiatives et des projets, pour tous ceux qui sont déjà là mais aussi pour ceux qui regarderont la carte demain, et se diront que c’est là que les projets peuvent se construire utilement. Pour attirer les idées, les projets, les capitaux, il faut inspirer confiance, rassembler autour d’une idée claire et garantir qu’on les portera au fil des années. On a besoin d’un horizon, et cet après-midi ensemble nous offrons un bel horizon ! »

Anne HIDALGO, Maire de Paris, 1ère Vice-Présidente de la Métropole du Grand Paris, a rappelé que « le fleuve a tissé une histoire entre nos villes. Cet appel à projets d’une échelle inédite, à l’attention des innovateurs du monde entier, constitue une nouvelle étape historique dans le développement de l’Axe Seine. Dans l’esprit des travaux de l’architecte et urbaniste Antoine Grumbach, et après le succès de l’opération Réinventer Paris, nos collectivités proposent d’inscrire près de 40 sites en bordure du fleuve et de ses canaux dans le XXIe siècle. Paris est aujourd’hui la seule grande métropole mondiale qui n’a pas de lien direct avec la mer. Nous devons redéfinir ce territoire avec une stratégie commune pour être plus fort dans la compétition internationale. Cet appel à projets est pour cela un accélérateur. Ce ne sont pas des images sans impact concret immédiat que nous allons étudier, mais bien des projets qui auront vocation à être réalisés, en conjuguant les initiatives privées et publiques. »

Plus d'infos : www.reinventerlaseine.fr