Culture / Patrimoine

VOS SERVICES EN 1 CLIC

Vous êtes ici :

Les équipements et les services

La Métropole est compétente pour la création, l'aménagement, l'entretien et la gestion des grands équipements de rayonnement métropolitain.

C'est à ce titre que le Zénith a été créé en 2001, que le Cirque-théâtre d'Elbeuf a été réhabilité en 2007 et que l'année 2010 a vu l'ouverture de trois équipements culturels majeurs : la Fabrique des savoirs à Elbeuf et le 106 (Scène des Musiques Actuelles).

La Métropole a soutenu par ailleurs la construction d'une salle de spectacles dédiée au public jeune à Saint-Pierre-lès-Elbeuf et soutient la reconstruction de l'école de musique à Saint-Aubin-lès-Elbeuf.

L'inauguration en septembre 2012 du Kindarena, le palais des sports de la Métropole, s'inscrit dans une démarche de promotion du sport amateur et de haut niveau, en même temps qu'elle répond aux attentes des habitants.

La richesse des équipements métropolitain, qui sont autant de piliers de la vie sportive, le dynamisme des clubs et des associations du territoire de la Métropole permettent ainsi le développement du sport dans toutes ses dimensions.

Soutien aux associations sportives

En 2017 la Métropole a apporté un soutien financier à 51 clubs sportifs.

Consulter la liste des clus subventionnés en 2017

Fonds de concours en fonctionnement

En 2017, la Métropole a poursuivi son soutien aux communes dans le cadre de l'exploitation de trois centres aquatiques :

  • Centre sportif « Guy Boissière » à Rouen : à hauteur de 100 000 €
  • Centre nautique « Alex Jany » à Grand-Cou¬ronne : 100 000 €
  • Centre aquatique « Eurocéane » à Mont- Saint-Aignan : 50 000 €.

Dispositif d'aide à l'achat d'équipements spécifiques en faveur de la pratique Sportive des personnes en situation de handicap

Par délibération du 29 juin 2016, la Métro¬pole a décidé de porter une pratique sportive diversifiée et concertée en aidant les clubs de la Métropole à se doter du matériel spécifique nécessaire au soutien d'une pratique licenciée et ainsi, de répondre au besoin induit par la situation de handicap. En 2017, six associations ont pu bénéficier de ce dispositif