Nuit blanche à Rouen

  • Publié le 30/09/2022 - 11:01
Nuit blanche à Rouen

Pour la première fois, Rouen participe à l'événement culturel parisien Nuit Blanche. À découvrir le samedi 1er octobre à l'Aître Saint-Maclou et dans d'autres lieux culturels.

Pour les 20 ans de Nuit Blanche, l'événement culturel parisien remonte le fil de la Seine vers la mer et s'étend pour la première fois à Rouen et Le Havre. Une concrétisation de l'Axe Seine. Samedi 1er octobre, de 18h à 2h du matin, la nuit est dédiée à la culture. Un événement gratuit.
Pour Nicolas Mayer-Rossignol, Maire de Rouen, Président de la Métropole Rouen Normandie, et Edouard Philippe, Maire du Havre, Président de le Havre Seine Métropole : « La Seine, qui nous relie, fait de nos territoires un espace unifié, avec des destins liés. Nous avons choisi de nous associer dans la mise en place de cet événement culturel d’ampleur. Cette première édition de Nuit Blanche sur les territoires havrais et rouennais participe à la création d’une culture commune entre Paris, Rouen et le Havre, le long du fleuve. C’est le récit commun de l’Axe Seine qui s’écrit. »

Le programme

Speculum, the garden of early delights du collectif SMACK
Triptyque numérique monumental
SMACK est un collectif d’artistes néerlandais formé par Tom Mejidam, Thorn Snels et Béla Zsigmond. Leurs œuvres digitales sont conçues à partir d’une imagerie 3D qu’ils génèrent. Speculum est une interprétation digitale et monumentale du Jardin des délices de Jérôme Bosch. Les deux panneaux latéraux, Eden et Hell, illustrent des scènes contrastées, voire dystopiques, animées d’êtres composites effrayants et loufoques ; quant à l’écran central, Paradise, il plonge dans la luxure, les tentations et les excès de la vie terrestre. Ces trois univers mutants sont autant de miroirs exacerbés aux reflets acides, interrogeant notre relation à l’autre et aux technologies. Cette actualisation de l'œuvre de Bosch rend possible une relecture des récits mythologiques et religieux spéculant sur la vie après la mort. Une autre réalité très actuelle est à entrevoir ici, celle de nos vies sur les réseaux sociaux, ou encore celle promise par le Métaverse, sa cryptomonnaie, ses NFT et son paradis virtuel.
Speculum - The garden of Earthly Delights est présenté dans la cour de l'Aître Saint-Maclou à Rouen.
19h-2h du matin, en continu.
Plus d'infos

À l’Aître, vous aurez aussi toute la nuit pour admirer deux expositions :
L’un tout contre l’autre, à l’épreuve du monde
et Collection Automne et verre.

Tentativa de esgotamento, Daniel Blaufuks, Centre Photographique Rouen Normandie
Depuis 2009, l’artiste Daniel Blaufuks (Lisbonne, 1963) photographie inlassablement un coin de sa cuisine et les micro-événements qui l’habitent, au gré des jours, des pluies d’été et des soleils d’automne. Sa série, intitulée Tentativa de esgotamento, est un écho lisboète à la Tentative d’épuisement d’un lieu parisien entreprise par Georges Perec.
15, rue de la Chaîne, Rouen, 18h30-21h30
Plus d’infos

Grande tablée de lancement, Maison de l'architecture de Normandie - Le Forum
Vous resterez bien dîner ? Et le Forum se transforme en tablée, le temps d’un repas, des tables, des chaises, pour passer un moment ensemble. Juste pour passer un moment ensemble…
Ce projet à la croisée des chemins entre gastronomie, architecture et pratiques artistiques s’inscrit particulièrement dans la dynamique portée, au travers du Réseau des Villes Créatives de l’UNESCO, par la ville de Rouen, désignée depuis 2021 Ville Créative UNESCO Gastronomie.
48, rue Victor-Hugo, Rouen, 18h30-22h
Plus d’infos

Le Havre : Island of Foam de Stéphanie Luning
Sculpture de mousse monumentale
Stéphanie Lüning est une artiste allemande qui sculpte la mousse dans l'espace public. Prenant la piazza Beaubourg pour le canevas de ses compositions aléatoires, Stéphanie Lüning active des couleurs en volume en générant une épaisse mousse qui sort curieusement des bouches d'aération du Centre Pompidou. Les Foam Actions de l'artiste constituent une série d'installations performatives, éphémères et in situ, l'artiste déterminant les couleurs en fonction du cadre. Ces montages de mousse multicolore qui se déversent et dévalent la pente de la place en modifiant le paysage, voire désacralisent ce lieu qu'elles envahissent. Les colorants utilisés pour cette installation sont naturels. Le contact direct avec la mousse colorée peut occasionner des colorations temporaires des vêtements et de la peau.