Une seconde vie pour les ordinateurs déclassés

  • Publié le 25/11/2021 - 15:09
Une seconde vie pour les ordinateurs déclassés

Trois structures locales - Les Copeaux Numériques, le Réseau Grain et Ofélias - s’unissent en consortium pour lancer le projet Reboot Écosystème. Cette initiative a pour but de créer une filière locale de réemploi de matériel informatique, de faciliter l’accessibilité au numérique au plus grand nombre et également de structurer des filières responsables, solidaires et pourvoyeuses d’emplois non délocalisables. Le consortium va collecter les ordinateurs déclassés des entreprises et administrations publiques, dont la fabrication ou le démantèlement constituent une importante source d’émission de CO2. Ces ordinateurs seront ensuite reconditionnés puis redistribués aux personnes qui en ont le plus besoin, via notamment les communes de la Métropole.
Selon la Mission d'information sur l'empreinte environnementale du numérique mise en place fin 2019, si rien n'est fait, le numérique représentera en 2040 environ 7% des émissions de la France, contre 2% aujourd'hui.
La fabrication des terminaux numériques (smartphones, tablettes, ordinateurs...) représente 70% de l’empreinte carbone du numérique en France. Une grande source de pollution, de consommation de matières premières et de consommation énergétique.
Fortes de ce constat, ces trois structures locales (la coopérative Les Copeaux Numériques, le Réseau Grain - réseau de l’Économie Sociale et Solidaire et de l’Insertion par l’Activité Économique - et Ofélias – entreprise spécialisée dans le numérique) ont décidé d’unir leurs compétences et spécialités pour construire le projet Reboot Écosystème. Cette collaboration innovante s'est initiée dès les premiers jours de la crise sanitaire afin de trouver de nouvelles solutions concrètes pour notre territoire.

Ce projet de société répond à quatre objectifs majeurs : le recyclage et le réemploi du matériel informatique, la lutte contre la fracture numérique, l’accès à l’emploi, l’intégration professionnelle et l’inclusion numérique et sociale. Ils s’inscrivent pleinement dans les objectifs de transition écologique et sociale de la Métropole Rouen Normandie.
Présentée et remarquée lors du NEC 2021 – événement national de la médiation/inclusion numérique - l’expérimentation Reboot Écosystème fait déjà l’objet de toutes les attentions de la part de l’Agence Nationale de Cohésion des Territoires.
Le consortium va collecter, via les acteurs de l’insertion par l’activité économique (IAE), les matériels informatiques déclassés des entreprises locales et administrations publiques, dont la fabrication ou le démantèlement sont une importante source d’émission de CO2. Ils seront reconditionnés à Petit-Quevilly puis proposés aux communes à un coût très compétitif. Chaque commune sera libre de choisir les bénéficiaires de ces équipements (associations, écoles, familles…). Elles pourront également les affecter à leurs propres besoins.
Chaque bénéficiaire d’un ordinateur reconditionné sera accompagné dans la prise en main de son équipement via des ateliers de médiation numérique.
En outre, l’implantation des opérations de reconditionnement sur le territoire (à Petit-Quevilly) permettra à des personnes éloignées de l’emploi, notamment issues des quartiers prioritaires de la Ville, de découvrir les métiers de demain et ainsi, peut-être, de susciter des vocations.
Pour accompagner ce projet écologique, économique et solidaire, la Métropole va verser à l’association Réseau Grain, organisme porteur du consortium, une subvention de 82 000 € sur deux ans, pour permettre cette expérimentation unique sur le territoire métropolitain.
L’objectif, à fin 2023, est de pouvoir reconditionner plus de 1 000 ordinateurs et d’accueillir une soixantaine de stagiaires sur les découvertes-métiers.