Tu ne vas pas sortir comme ça ? Le 1er livre de Fanny Anseaume

  • Publié le 11/08/2021 - 09:00
Tu ne vas pas sortir comme ça ? Le 1er livre de Fanny Anseaume

Fanny Anseaume répond aux remarques sexistes du quotidien avec un premier livre sensible et documenté "Tu ne vas pas sortir comme ça ?"

À 30 ans, la Rouennaise, Fanny Anseaume vient de sortir son premier livre : « Tu ne vas pas sortir comme ça ? » (éditions Leduc). Le sous-titre : « Le féminisme expliqué à mon père ». « On me dit que je suis féministe depuis toujours, explique l’autrice. J’ai toujours été énervée par les garçons qui m’embêtaient, je n’ai jamais trouvé ça normal. » Mais c’est pendant ses études, à Sciences Po Toulouse, qu’elle prend conscience de la différence de traitement entre les femmes et les hommes. Elle joue au rugby, et d’aucuns ne trouvent pas cela très féminin. Ce n’est qu’un exemple. Le livre s’appuie ainsi sur une vingtaine de phrases récurrentes : « T’es sûre que tu veux faire du rugby ? », « On ne peut plus rien dire », « Il y a beaucoup d’hommes qui en font moins que moi... » C’est ce qui a déclenché l’envie du livre : un père qui attend les bras ballants l’heure du repas, ne met pas la table, ne se lève pas pour débarrasser. De quoi exaspérer Fanny Anseaume, et la pousser à écrire une lettre à son père, lettre qui est devenue ce livre.  « Je suis partie de mes émotions, poursuit-elle. Je ne pensais pas que j’en viendrais à écrire tout cela, mais ça me passionne tellement. » Après 7 ans à travailler dans le milieu de la mode à Paris où elle est agent pour des célébrités, et à observer les rapports de pouvoir, elle a passé presque un an à ne lire que des ouvrages féministes : « on peut ne pas être d’accord, mais ça existe et c’est passionnant. Je ne suis pas une militante, je n’ai jamais manifesté. Ma parole à moi est bien petite par rapport à des gens qui ont écrit des choses totalement extraordinaires. » Le résultat est là : un livre qui mêle le ressenti d’une jeune femme confrontée aux inégalités, aux blagues sexistes, à des attitudes tellement ancrées qu’elles semblent ne plus poser question, et des faits, des informations, des références. Un cocktail d’empathie et de documentation qui fait mouche avec précision, sans dogmatisme : « si quelqu’un est prêt à discuter, à s’asseoir et à parler, on parle », conclut l’autrice.

Tu ne vas pas sortir comme ça ? Fanny Anseaume,  éditions Leduc, 208 pages, 18,90 €.