Consultez les voeux de la Métropole Rouen Normandie
Aller au contenu principal

Des odeurs de brûlé dans la Métropole

  •   02/01/21

De fortes odeurs sont perceptibles sur la Métropole Rouen Normandie les 1er et 2 janvier 2021. Explications.

Les habitants de la Métropole ont senti des odeurs désagréables depuis vendredi 1er janvier 2021. Selon Atmo Normandie, "plus de 40 signalements d'odeurs ont été enregistrés depuis ce vendredi 1er janvier 2021 en soirée sur l'agglomération rouennaise. Ces odeurs sont sans doute liées aux feux de cheminées en cette période froide." 

Atmo Normandie a observé " une augmentation progressive des concentrations de particules à partir du jeudi 31 décembre en fin d'après-midi, avec un pic de concentration dans la soirée du vendredi 1°'janvier, qui a pu être provoqué par l'allumage de feux de cheminée d'agrément. Les conditions météorologiques étant peu dispersives, la pollution ne s'évacue pas rapidement. Les courbes des particules PM10 et PM2.5 (diamètre de particules inférieures à  10 et 2,5 pm) sont très proches, ce qui est une caractéristique de la combustion de biomasse."

La Préfecture de Seine-Maritime a publié un communiqué en début d'après-midi précisant la situation :

Les conditions peu dispersives (vents très faibles, inversion de température) et températures faibles contribuent depuis hier 1er janvier 2021 à l'accumulation des particules PM10 sur la Métropole de Rouen.  Elles proviennent essentiellement des sources locales notamment le chauffage au bois et des chaudières qui sont fortement sollicitées en ce moment au regard des températures basses. Une amélioration progressive est attendue demain 3 janvier 2021.

La procédure d’information-recommandation est activée pour le périmètre de la métropole de Rouen, pour la journée du 02 janvier 2021.

recommandations

Pour Atmo Normandie, les recommandations sont les suivantes : " Les feux de cheminée sont donc à éviter, en particulier les feux d'agrément. Et est à bannir totalement le brulage des emballages cadeaux (papier dorés, plastiques et autres combustibles non adéquats)." En effet, toujours selon Atmo Normandie, "Les conditions météorologiques seront encore très défavorables à la dispersion des polluants ce samedi 2 janvier, avec un vent nul et une inversion thermique." Mais la situation devrait s'améliorer dimanche 3 janvier : "le vent devrait se lever dans la journée, Les précipitations attendues devraient aussi contribuer à la baisse des concentrations", explique Atmo Normandie.