Culture : on compte sur elles

  • Publié le 08/11/2021 - 09:36
Culture : on compte sur elles

Sur scène, dans les coulisses, et même dans le public... Les femmes sont minoritaires dans les structures culturelles. Pour qu’elles comptent davantage, on va commencer par les compter, justement.

La sous-représentation des femmes dans les équipements culturels est visible et ressentie, sur notre territoire comme dans le reste de la France : il y a moins de femmes sur scène, moins d’œuvres de femmes jouées ou exposées ; il y a moins de techniciennes, moins de directrices et responsables de programmation. En revanche, elles sont majoritaires aux postes administratifs, dans la communication, à la billetterie... « L’inégalité est perçue, mais on ne dispose pas de chiffres, constate Caroline Puech, responsable des équipements culturels au sein de la Métropole. La première étape, c’est mesurer, sans juger, pour s’améliorer. L’objectif n’est pas de décréter la parité parfaite, mais au moins de corriger. »

Initié par la Métropole Rouen Normandie, ce recensement va être réalisé à partir d’octobre dans les structures et les équipements culturels de l’Axe Seine, du Havre à Vernon, soit le périmètre de la candidature Rouen Normandie Capitale Européenne de la Culture 2028. Ce recueil sera rendu public et diffusé en mars 2022. L’état des lieux sera actualisé chaque année, à la même période et selon les mêmes critères, afin de mesurer l’évolution. Cet observatoire sera réalisé par HF Normandie, avec le soutien de la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Égalité.

Les réflexions et actions ne vont d’ailleurs pas se limiter au quantitatif. Il s’agit de comprendre pourquoi les femmes sont sous-exposées alors qu’elles sont majoritaires dans les structures de formations. Ou d’intervenir auprès des jeunes filles qui ont tendance à s’auto-exclure de certaines pratiques. Le public est également pris en compte. « Il faut par exemple envisager la sécurité à la sortie des équipements, notamment après un spectacle : ce n’est pas forcément évident pour une femme de rentrer seule en fin de soirée. »

LES FEMMES SONT :
23 % de réalisatrices de longs métrages en 2018**
25 % d’artistes exposées dans les FRAC entre 2013 et 2017*
32 % de photographes exposées dans les festivals en 2019*

PROGRAMMATION 2019-2020 :
1 % des opéras sont composés par des femmes*
1 % des représentations d’opéra sont mises en scène par des femmes*
37 % des spectacles de théâtre sont mis en scène par des femmes*

ALORS QU’ELLES SONT :

51 % dans les écoles de cinéma****
66 % dans les écoles d’arts plastiques**** 93 % dans les écoles de danse*****
66 % dans les écoles de photographie***** 55% dans les conservatoires de musique*****

Sources : *ministère de la Culture, Direction générale de la création artistique, 2020. **Centre national du cinéma et de l’image animée, 2019. ***ministère de la Culture, DGCA, 2019 / Mission Diversité-Égalité, 2020. ****ministère de la Culture, secrétariat général, DEPS, 2020. *****Rapport « Inégalités entre les hommes et les femmes dans les arts et la culture » du Haut Conseil à l’Égalité, 2018