Cinergie, électricité verte et locale

  • Publié le 16/04/2021 - 09:06
Cinergie, électricité verte et locale

Des citoyens se sont regroupés pour produire localement de l’électricité à partir d’énergies renouvelables. La première centrale solaire fonctionne à Saint-Étienne-du-Rouvray. Une initiative coopérative innovante.

Les Citoyens normands de l’énergie ont lancé leur premier site de production d’énergie solaire à Saint-Étienne-du-Rouvray en septembre dernier. Un premier pas pour ces citoyens regroupés dans la coopérative Cinergie qui ambitionne ne multiplier les initiatives en faveur de la transition énergétique.
Les premiers panneaux photovoltaïques ont été posés sur le toit d’Abbei, une entreprise d’insertion du domaine des BTP, à Saint-Étienne-du-Rouvray. Le chantier a démarré en février 2020, et le premier confinement a imposé une interruption. Résultat : la production a démarré en septembre. Pendant les trois premiers mois, la centrale solaire a produit plus de 7 MWh. L’objectif est d’en produire 34 par an, l’équivalent de la consommation de 7 ou 8 maisons.

Énergies d’avenir

Cinergie, c’est une trentaine de citoyens, normands, réunis dans une coopérative, avec une mission, formulée par leur présidente bénévole, Bénédicte Clairbout : « Nous voulons faire en sorte que la transition énergétique puisse avoir lieu. L’avenir est aux énergies nouvelles et nous nous réapproprions l’énergie. Il est important d’en garder la maîtrise à l’échelle locale, avec des emplois locaux. Il faut que la transition se fasse dans la tête de chacun. » L’énergie produite par Cinergie est vendue à Enercoop Normandie, le fournisseur d'électricité partenaire et injectée dans le réseau commun. Une goutte d’eau dans l’océan de la production électrique. La centrale de Saint-Étienne-du-Rouvray n’est qu’une première étape. Cinergie est à la recherche de toitures où installer d’autres centrales, mais pas seulement. « Nous envisageons toutes les énergies renouvelables : biomasse, méthanisation, éolien, hydro-électricité… », précise Bénédicte Clairbout. « Nous voulons convaincre d’autres citoyens de nous rejoindre ». L’appel est lancé.

Plus d'infos