Consultez les voeux de la Métropole Rouen Normandie
Aller au contenu principal

Un prix pour la conceptrice de la presqu'île Rollet

  •   07/08/20

L'aménagement de la presqu'île Rollet à Rouen a déjà été salué à de nombreuses reprises. Cette fois, sa conceptrice, Jacqueline Osty se voit remettre le Grand prix de l'urbanisme, pour l'ensemble de son travail.

Le Grand Prix de l’urbanisme a été décerné à Jacqueline Osty par le jury réuni en juillet 2020 à l’initiative d’Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au logement. Ce prix sera remis à la lauréate lors d’une cérémonie à la fin de l’année 2020. Le grand prix de l'urbanisme est un prix français décerné chaque année à un urbaniste reconnu par un jury international.

Le jury a salué "la poésie de son œuvre, source d’émerveillement pour les usagers". Elle démontre que l’écologie est l’occasion de développer un art urbain porteur d’une poétique de la nature qui peut mettre en scène en pleine ville le spectacle des saisons.

Jacqueline Osty est née le 14 février 1954 à Casablanca (Maroc). Paysagiste double Grand prix national du paysage (2005 et 2018), elle est l’auteur de nombreux parcs, en France et à l’international, qui sont l’occasion de penser la relation entre ville et territoire : le parc Saint Pierre à Amiens, qui crée des liens entre la ville médiévale, celle des faubourgs, la ville de la Reconstruction et des grands ensembles ou encore le parc de Clichy Batignolles à Paris qui offre la nature en ville dans une approche écologique des sols vivants. Elle conçoit aujourd’hui des morceaux de ville en s’inscrivant dans une géographie et l’urbanisme existant, et permettant d’être davantage résilients face aux bouleversements sociaux, économiques, climatiques et culturels.

Parmi ses réalisations figurent donc la presqu'île Rollet, à Rouen, mais aussi la nouvelle phase du développement de l’île de Nantes remettant la Loire au centre du projet urbain qu’elle conduit avec l’urbaniste Claire Schorter. Jacqueline Osty fait partie d’une génération de l’école de paysage de Versailles marquée par la figure de Michel Corajoud. Elle fait preuve d’un fort engagement dans l’enseignement et la transmission de son savoir-faire à l’école du paysage de Blois.

L'aménagement des quais rive gauche de Rouen a déjà reçu le Grand Prix National du Paysage 2018 (décerné tous les 2 ans par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire).