Consultez les voeux de la Métropole Rouen Normandie
Aller au contenu principal

Des maisons solidaires contre la précarité

  •   18/11/20

Deux maisonnettes en bois sont installées à Rouen pour accueillir des personnes en grande précarité. Ces tiny houses participent à la réinsertion sociale et professionnelle de leurs occupants.

Le fondateur de l'ONG "Entrepreneurs du monde", Franck Renaudin, a lancé le projet Un pour l'emploi à Rouen. Objectifs : loger les personnes sans domicile fixe et les accompagner dans la recherche d'un emploi, en s'appuyant sur des petites maisons de 15 m2, les tiny house. " Ces maisons sont mobiles et suivent le locataire près de son futur travail ou de son lieu de formation", précise Franck Renaudin. Les occupants de ces maisons solidaires doivent remplir une condition extrêmement importante : formuler l'envie d'être accompagné dans une recherche d'emploi. "Les tiny house doivent offrir un nouveau départ mais ne répondent pas à toutes les situations". Avec une adresse, un travail, l'occupant pourra payer un loyer qui ne dépassera pas les 20% de ses revenus. Côté environnement, les maisonnettes sont en bois et économes en énergie. "À partir du retour d'expérience des locataires, nous allons produire sur le territoire, la tiny house idéale. C'est pourquoi, nous lançons une levée de fonds sous forme de capital, auprès des particuliers et des entreprises". L'objectif est de réaliser 15 à 20 maisons par an, pour répondre aux besoins des personnes à la rue.