Aller au contenu principal

Tourisme : l’été des records

  •   16/09/19

Riche en événements et portée par le succès de l’Armada, la saison touristique 2019 a enregistré des records de fréquentation. Des chiffres qui confirment l’attractivité de la Métropole et de ses équipements.

Événement phare de cette saison touristique, la 7e édition de l’Armada a confirmé début juin sa popularité. Grâce à une enquête, commandée par la Métropole auprès d’Orange, basée sur l’exploitation des données de signalisation fournies par les téléphones mobiles, cet événement majeur du territoire a enfin pu livrer ses premiers chiffres de fréquentation réelle.

Malgré une météo capricieuse, l’événement a donc attiré, sur une période de dix jours, 3,8 millions de visiteurs uniques (incluant les résidents, marins et employés sur zone). Sans même intégrer la Grande Parade, ni le défilé des équipages, ces chiffres de fréquentation positionnent l’Armada de Rouen parmi les grands événements festifs de France.
Réalisée sur deux zones – les quais et le centre historique -, l’enquête a également permis de mesurer l’impact de l’événement sur la fréquentation du centre-ville de Rouen qui a accueilli 2,9 millions de visiteurs sur cette période. Parmi eux, 1,4 million de touristes, soit 650 000 de plus qu’habituellement. Des touristes à 92% français, avec une forte représentation des Américains, Allemands ou Britanniques chez les populations étrangères.

Une tendance qui s’est confirmée tout au long de l’été avec une augmentation des touristes français, hors Normands (+37% par rapport à 2018), ou encore un taux d’occupation des hôtels allant parfois jusqu’à 89% au mois d’août, et ce malgré une offre croissante liée à l’ouverture de nouveaux établissements avant l’été. 

Un intérêt pour notre territoire qui s’est ressenti dans les différents équipements de la Métropole à commencer par le Panorama XXL, aux premières loges de l’Armada. Du 1er juin au 31 août, près de 60 250 visiteurs ont admiré la nouvelle toile sur le Titanic, soit 22% de plus (hors Armada) qu’en 2016 (saison record avec le lancement de Rouen 1431).
Les équipements du centre-ville enregistrent également d’excellents chiffres. L’Historial Jeanne d’Arc a accueilli sur cette même période 24951 visiteurs, 33% de plus qu’en 2018. La fréquentation globale des musées de la Réunion des Musées Métropolitains augmente de 15,2% avec 67513 visiteurs. À noter : les belles progressions du Musée des Beaux-Arts (+28,4%) et du Muséum (+20,3%) au cœur de Rouen, mais aussi celle du musée de la Corderie Vallois à Notre-Dame-de-Bondeville (+25,7%) qui, par ses animations estivales, a réussi à attirer un nouveau public.
Enfin, Cathédrale de Lumière - et sa nouvelle création hommage aux épopées maritimes – a ravi 283 060 spectateurs (au 31 août). Ce qui place cette nouvelle saison parmi les meilleures depuis 2016.