Santé : R-One, le premier robot d’une grande lignée

  • Publié le 20/01/2019 - 00:00Mis à jour le 25/02/2019 - 11:05
Santé : R-One, le premier robot d’une grande lignée

La société Robocath, spécialisée dans la robotique vasculaire, annonce l’installation de son premier robot R-One par le Medical Training & Testing Center (MTC) de Rouen. Une acquisition financée à 100% par la Métropole.

C’est la concrétisation de dix ans de recherche et d’investissement. Le premier robot opérationnel développé par la société rouennaise Robocath vient de s’installer au cœur du Medical Training & Testing Center (MTC) de Rouen. Une vitrine locale, nationale et internationale pour cette technologie unique et particulièrement innovante dans le traitement des maladies cardiovasculaires (première cause de mortalité dans le monde).

R-One, ce bras robotisé et télécommandé à distance, a été conçu afin d’optimiser les interventions telles que l’angioplastie coronarienne grâce à l’assistance robotique. Plus précis que le geste humain et plus intuitif dans son utilisation, cette première solution robotique révolutionne également les conditions de travail des cardiologues.

« C’est la profession la plus irradiée, insiste Philippe Bencteux, président-fondateur de Robocath et radiologue de métier. Aujourd’hui, le cardiologue porte un tablier plombé, d’une dizaine de kilos, pour se protéger des rayons X utilisées pendant l’intervention. Une protection insuffisante, face à la durée et la répétition des interventions : le nombre de cancers est multiplié par huit chez les cardiologues, également sujets à de nombreux traumatismes musculosquellettiques. Avec R-One, le professionnel opère, assis, face aux écrans de contrôle, joysticks en main, à quelques mètres du patient, et protégé par un paravent plombé. »

Plus de confort et de performance. « Robocath est une pépite, assure Frédéric Sanchez, président de la Métropole. Je suis fier que la Métropole ait mis en place le réseau des pépinières et hôtels d’entreprise ainsi que les outils d’accompagnement pour aider les entreprises innovantes à se développer sur notre territoire : Robocath représente sans aucun doute une des réussites les plus exemplaires de notre écosystème. La Métropole a accompagné et soutenu le développement du Medical Training & Testing Center, outil d’exception et d’excellence destiné à entraîner de nombreuses équipes médicales, nationales et internationales, et à contribuer à la diffusion des innovations technologiques. »

C’est dans le prolongement de ces initiatives que la Métropole a donc décidé de financer intégralement l’acquisition de la première plateforme robotique R-One par le CHU pour le MTC, soit un investissement de 300 000 euros. Les professionnels du monde entier pourront désormais venir tester cette nouvelle technologie et se former directement au sein du MTC, situé à quelques mètres du siège de Robocath qui devrait quant à elle prochainement lancer la commercialisation de son robot en Europe et au Moyen-Orient.

Plus d’infos sur www.robocath.com