Aller au contenu principal

Opération périlleuse sur la Chaise de Gargantua

  •   28/02/19

Des travaux de sécurisation de la falaise se déroulent actuellement à Saint-Pierre-de-Varengeville. Un impressionnant chantier qui permettra à terme de sécuriser la RD982 et d’y ouvrir à nouveau la circulation dans les deux sens.

En rappel, jusqu’à 65 mètres de hauteur, les cordistes ne sont pas là pour apprécier la vue sur les boucles de la Seine… Experts dans les travaux en hauteur, quatre techniciens de l’entreprise Ouest Acro consolident actuellement la falaise le long de la RD982 à Saint-Pierre-de-Varengeville.

Rendu instable suite à un premier effondrement en 2016, puis de nouveaux éboulements en 2018… et après avoir bénéficié début 2018 de travaux de sécurisation temporaires par le Département, ce pan de falaise qui appartient à la Chaise de Gargantua (site emblématique des environs) doit désormais être définitivement sécurisé.

« Des clous de près de 5 mètres de long sont installés à plusieurs niveaux de la falaise, explique sur place Anderson Techer, le chef de chantier. Les deux dernières semaines de mars, nous passerons au déroctage qui consiste à éliminer de gros blocs, sur la partie gauche du site. Une opération délicate qui oblige à fermer la route dans les deux sens (NDLR : une déviation par le centre de Saint-Pierre-de-Varengeville sera proposée lors de cette phase de chantier). A terme, un écran pareblocs, de type paravalanche, sera installé à mi-hauteur et un grillage plaqué à forte résistance sur la partie basse de la falaise. »

Ces travaux estimés à près de 400 000€, financés à parts égales par la Ville et la Métropole, permettront de sécuriser la route, située sous la falaise, empruntée par près de 10 000 véhicules chaque jour entre Rouen et Duclair.

A l’exception des deux dernières semaines de mars, la circulation en alternat sera donc maintenue pendant les deux mois de travaux. Elle ouvrira à nouveau dans les deux sens dès le 29 avril, une fois le chantier terminé.