Aller au contenu principal

La vie après l’Armada

  •   24/06/19

Le mobilier installé pendant l'Armada sur le Pop-up Park de la Métropole a déjà retrouvé une seconde vie, dans le quartier Saint-Sever à Rouen.

Volonté de la Métropole et du collectif d’architectes Parenthèse (scénographes du Pop-up Park de l’Armada), 100% du matériel utilisé sur le Pop-up Park de la Métropole à l'occasion de l'Armada va être réemployé.

Le mobilier, très coloré, a déjà trouvé sa place devant l'église Saint-Sever à Rouen. Les palettes louées pendant la durée de l'événement sont quant à elles retournées à leur propriétaire local. Les mâts et les voiles vont servir de décor dans les locaux de Parenthèse à Aubervilliers.

Les tentes du camping flottant elles aussi retrouvent une seconde vie. Récupéré par la société hollandaise qui conçoit ces tentes, leur carton va être transformé pour créer de nouveaux objets.