Aller au contenu principal

Consignes de nettoyage en cas de présence de suies

  •   26/09/19

Un incendie s'est déclaré le 26 septembre 2019 aux alentours de 2h40 au sein de l'entreprise Lubrizol, quai de France à Rouen. Cette entreprise est classée SEVESO seuil haut. Elle produit, notamment des additifs pour l'huile.

Le préfet de la Seine-Maritime a déclenché le plan particulier d'intervention (PPI) et a ouvert un centre opérationnel départemental en préfecture où l'ensemble des services de l’État sont regroupés pour gérer l'événement.

27 septembre - point de situation à 7h30

A la suite de l’incendie qui s’est déclaré dans l’enceinte de l’usine Lubrizol, l’extinction du feu a généré une odeur caractéristique. Au cours de ce phénomène, le SAMU a reçu un nombre important d’appels.

Il importe de ne pas encombrer les services de secours pour cette problématique d’odeur. Néanmoins, pour les personnes qui présentent des fragilités et qui en éprouveraient le besoin, celles-ci doivent naturellement consulter un médecin.

Malgré une odeur désagréable le risque pour la population reste faible.

Consignes de nettoyage en cas de présence de suies : 
Comme pour tous résidus de combustion et de produits pouvant être irritants, il convient d’adopter les gestes de précaution habituellement recommandés, à savoir :

  • éviter tout contact cutané. 
  • nettoyer les locaux, fenêtres, mobiliers et jeux extérieurs et les abords (préau, cours...) uniquement à l'eau
  • ne pas utiliser de nettoyeur haute pression pouvant mettre en suspension des particules 
  • ne pas effectuer de balayage à sec 
  • ne pas utiliser d'aspirateur
  • lors du nettoyage , protéger sa peau par le port de gants de ménage
  • ne pas consommer les végétaux souillés par les suies et se laver les mains en cas de contact

 

Recommandations aux éleveurs et aux agriculteurs :

A la suite de l’incendie qui a touché l’usine LUBRIZOL à Rouen, de nombreuses retombées de suie ont été constatées sur une vaste zone au nord-est de Rouen.

Dans l’attente des analyses en cours, et à titre de précaution, le préfet de la Seine-Maritime recommande les mesures suivantes dans le secteur agricole dans la zone, qui tend à se diluer du panache de fumée, du panache de fumée :

Élevage :
Il est demandé aux propriétaires d’animaux, notamment les animaux de rente qui seraient à l’extérieur dans des zones impactées par le panache de fumées, de les rentrer et de sécuriser leur abreuvement et leur alimentation en les plaçant sous abri.
Il est important que les animaux ne consomment pas d’aliments souillés : il est donc nécessaire de faire pâturer des ruminants sur des pâtures saines, exemptes de dépôt de suie. A défaut, de l’ensilage ou un foin ou tout autre aliment qui aura été protégé, sera fourni aux animaux. L’accès à l’abreuvement en extérieur est de même à éviter.

Cultures :
Il est demandé aux agriculteurs de ne pas récolter leurs productions en l’attente de précisions ultérieures.
Il est conseillé, tant que l’émission des fumées est en cours, de ne pas chercher à enlever les dépôts de suie et d’attendre les prochaines consignes préfectorales qui apporteront des recommandations pour les éliminer par une filière autorisée.

Jardins de particuliers
Il est conseillé aux particuliers de ne pas consommer de légumes et fruits du jardin qui ne pourraient être épluchés ou lavés de façon approfondie.
Enfin, un plan de surveillance renforcé sera mis en place – tant sur les denrées végétales que d’origine animale - pour garantir la parfaite salubrité des produits destinés à la consommation humaine.

 

Source : Préfecture de Seine-Maritime