Aller au contenu principal

Autonomous Lab : la phase II sur les routes

  •   27/02/19

L’expérimentation d’un service de transport à la demande opéré par des véhicules électriques autonomes se poursuit dans le quartier du Madrillet à Saint-Etienne-du-Rouvray. Un deuxième parcours est désormais à l’essai.

 

Parsemées de capteurs, les quatre Renault Zoé électriques estampillées Rouen Normandy Autonomous Lab continuent de parfaire leurs technologies sur le terrain. A l’essai depuis plusieurs mois sur une première boucle (1,5 km et quatre stations) englobant notamment l’Esigelec, ces véhicules qui constitueront à terme le premier service de transport autonome à la demande passent à la vitesse supérieure… et à la deuxième boucle du projet.

Expérimenté depuis fin 2018, ce parcours (plus de 2 km, 6 stations), également situé dans le quartier du Madrillet, est aujourd’hui testé par des habitants volontaires. Plus long, il encercle cette fois un centre commercial et comporte une difficulté nouvelle : le franchissement de deux feux tricolores connectés qui communiquent directement avec le véhicule pour lui indiquer quand il doit passer ou non.

Du côté de l’Esigelec, les essais se poursuivent (une centaine d’habitants a déjà pu vivre l’expérience en avant-première depuis octobre). Les prochains utilisateurs volontaires testeront cette fois le service de façon moins encadrée et plus proche des conditions réelles. Ils pourront par exemple télécharger l’application de réservation du service directement sur leur smartphone. Une phase de marche à blanc obligatoire avant l’ouverture de tout nouveau transport en commun.

Car à terme, il s’agit bien d’ouvrir à tous ce service de transport connecté innovant et ses trois boucles (10km et 17 stations au total), toutes reliées au terminus du métro Technopole. Le troisième parcours, incluant un quartier résidentiel, sera d’ailleurs également testé dès cette année. De même pour la navette iCristal, pouvant accueillir jusqu’à 16 personnes, actuellement en roulage dans le centre d’essai de Transdev et qui viendra compléter cette flotte autonome observée par-delà les frontières.

 

Envie de participer à cette expérience ? Devenez testeur volontaire de ce nouveau mode de transport en remplissant le formulaire en ligne sur tiny.cc/RNAL