Bandeau général

VOS SERVICES EN 1 CLIC

Vous êtes ici :
12/07/2013

À la recherche du bleuet perdu

Un bleuet sur votre chemin ? Prenez une photo ! Afin de protéger au mieux cette espèce menacée, participez ainsi à l’opération « À la recherche du bleuet perdu », engagée chaque année par le Département de l’Eure et relayée sur le territoire de la Métropole.
 
 
La Haute-Normandie compte environ 1 500 plantes sauvages dont 84 sont des messicoles (c’est-à-dire des plantes que l’on trouve exclusivement dans les champs de culture). Les bleuets sont les plus connues avec les coquelicots. Ces espèces sont en forte régression, certaines sont devenues rares depuis le milieu du XXème siècle voire ont disparu notamment à cause de l’utilisation des pesticides dans les pratiques agricoles. Elles ont pourtant un rôle primordial pour les pollinisateurs et pour les oiseaux granivores comme la perdrix.
 
C’est pourquoi le Département de l’Eure et la Métropole  ont lancé l’opération « À la recherche du bleuet perdu ». Les habitants qui observent un bleuet près de chez eux ou lors d’une promenade peuvent le photographier, noter sa localisation précise (nom du champ ou géolocalisation) et envoyer cette photo par e-mail ou par voie postale à la CREA : observatoire-du-bleuet@metropole-rouen-normandie.fr ou La Métropole Rouen Normandie – Service Environnement – 14 bis avenue Pasteur – CS 50589 – 76006 Rouen Cedex.
 
Objectif de l’opération : améliorer les connaissances sur le bleuet pour protéger au mieux cette espèce et sensibiliser les habitants.
 
Alors ouvrez grand vos yeux !
 
 
Astuces pour reconnaître le vrai bleuet des moissons (différent du bleuet horticole ou du bleuet des montagnes)
 
Le principal critère pour les distinguer est la largeur des feuilles : les feuilles sont étroites chez le bleuet des moissons (environ 0,5 cm et rarement plus d’1 cm), alors qu’elles sont larges chez le bleuet des montagnes (2 à 3 cm, jusqu’à 4cm). De même, les fleurs sont plus petites chez le bleuet des moissons (environ 1 à 1,5 cm), alors qu’elles sont plus grandes chez celui des montagnes (1,5 à 2,5 cm). Le bleuet des moissons est également beaucoup plus haut et plus bleu que le bleuet des montagnes qui est plus petit et dont la fleur est plutôt violette.