Bandeau général

VOS SERVICES EN 1 CLIC

Vous êtes ici :
31/03/2017

Une saison Picasso

Trois musées de la Réunion des Musées Métropolitains s’unissent pour une immersion au cœur de l’univers créatif de Picasso. Une première en Normandie à découvrir du 1er avril au 11 septembre à Rouen.
 
Pour comprendre Picasso, ce génie aux multiples facettes, il ne fallait pas moins de trois musées et une triple exposition originale. Un parcours unique qui permet de découvrir des facettes moins connues de cet artiste prolifique.
 
En partenariat avec le musée national Picasso Paris, le Musée des Beaux-Arts à Rouen présente l’exposition Picasso à Boisgeloup. En juin 1930, l’artiste acquiert le château de Boisgeloup, près de Gisors, et y aménage son premier atelier de sculpture. Secrètement amoureux de Marie-Thérèse Walter, il vit une période intensément créative qui s’exprime également à travers la peinture, le dessin, la gravure et même la photographie. Près de 200 œuvres et documents sont réunis pour cette exposition.
 
Pablo Picasso s’est toujours intéressé à la céramique. L’exposition du musée de la Céramique s’attache à souligner la dimension sculpturale de son immense production et met en évidence ses fulgurantes innovations. Une sélection inédite présentée dans l’écrin d’une des plus belles collections françaises de faïence.
 
Ami de Picasso, Julio Gonzàlez est le premier sculpteur à avoir envisagé le fer comme matériau de l’art moderne. L’exceptionnelle collection du Centre Pompidou, installée dans ce temple des arts du fer qu’est le musée Le Secq-des-Tournelles, permet de retracer l’histoire d’une œuvre admirable nouée autour d’une profonde amitié.
 
 
Picasso posant avec les sculptures en plâtre Tête de femme (1931), Femme assise (1931), Buste de femme (Marie-Thérèse) (1931) et Tête en pierre taillée (1933). Dans l’atelier de Boisgeloup, Gisors.
© Succession Picasso 2017 / © RMN-Grand Palais (Musée national Picasso - Paris) / Mathieu Rabeau