Bandeau général

VOS SERVICES EN 1 CLIC

Vous êtes ici :
06/10/2016

Un siècle d’aviation normande

Avec 3 000 emplois, des entreprises de pointe, des unités de recherche et des formations qualifiantes, l'aéronautique normande est une filière industrielle dynamique. Alors que l'on célèbre son centenaire dans notre région, découvrez son importance pour notre territoire dans le numéro d'octobre du Mag.

Loin des idées reçues, la filière aéronautique et espace ne concerne pas que la région de Toulouse ou de Bordeaux. Plusieurs milliers de personnes travaillent dans cette branche en Normandie et sur le territoire de la Métropole. Et cela ne date pas d’aujourd’hui ! La Normandie s'illustre dès le début des années trente par la construction (à Caudebec-en-Caux et au Havre) de puissants hydravions. Puis dès 1945, ce sera l'aventure spatiale avec la création du centre de recherches et d'essais de Vernon. En 2015, les nombreuses entreprises du secteur aéronautique et spatial situées dans l'Eure et en Seine-Maritime (comme Thalès, installée à Ymare ou Zodiac, à Caudebec-lès-Elbeuf, par exemple) sont regroupées sous la bannière NAE comme Normandie AéroEspace, filière d'excellence dans l'aéronautique, le spatial, la défense et la sécurité.

On compte ainsi sur le territoire de la Métropole 15 industriels de la filière qui emploient près de 2 000 salariés et réalisent un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros dont la majeure partie dans le domaine de l’aéronautique. Il convient d’ajouter un aéroport, un centre technique et des écoles d’ingénieurs et leurs laboratoires associés qui représentent plus de 3 000 emplois. Et, comme le précise Philippe Eudeline, le président de NAE, la filière est en constant développement et le sera encore dans les années à venir. De nombreux dirigeants du secteur le répètent à l’envi : la qualité de nos entreprises, c’est aussi celle des salariés. D’où la volonté de redonner leurs lettres de noblesse aux métiers de l’industrie, faire connaître la multitude de ces métiers – une palette bien plus large que les seuls postes d'ingénieurs –, attirer et fidéliser les talents… Cette année du centenaire, avec ses animations, ses portes ouvertes dans les entreprises et les établissements de formation, participe au développement de cette filière d’excellence qui recrute.