Pôles d'innovation

VOS SERVICES EN 1 CLIC

Vous êtes ici :

Pôles d'innovation

A Rouen, chaque filière innovante a son site privilégié : le Technopôle du Madrillet pour les écotechnologies, le projet Tallandier accueille les activités liées au secteur des TIC et le domaine de la santé se développe sur l’espace Rouen Innovation Santé.

Le triangle de l’innovation rouennaise concrétise ainsi l’économie de la connaissance et accélère la compétitivité du territoire. C’est bien une logique de synergies fortes entre les unités de recherche, les centres de formation et les entreprises innovantes qui est systématiquement recherchée dans le cadre de ces projets.


Le Technopôle du Madrillet

Dédié à l’implantation d’entreprises innovantes, le positionnement économique lié aux écotechnologies est clairement définie dans le cadre d’une charte d’agrément.

En bref, le Technopôle c’est :

  • 150 hectares aménagés dans un site de grande qualité environnementale, à l’orée de la forêt du Rouvray
  • 5000 étudiants
  • 500 chercheurs
  • 2500 emplois stratégiques en entreprise

Le Technopôle dispose aussi d’une pépinière hôtel d’entreprises (portée par la CCI de Rouen) qui permet d’offrir aux entreprises hébergées des services mutualisés et un accompagnement individualisé. La pépinière-hôtel héberge le siège de Mov’eo, pôle de compétitivité mondial sur les « Automobiles et moyens de transport avancés sûrs pour l’Homme et son environnement » ainsi que l’antenne rouennaise de Nov@log, pôle de compétitivité logistique.

A 1 H de Paris la Défense, facilement accessible et directement desservi par l’A13, le Technopôle offre des conditions d’implantation très attractives.

Il est relié au réseau Métrobus de l’agglomération et sera prochainement doté d’un pôle de vie offrant de nombreuses prestations destinées à faciliter la vie de ses occupants.

L’objectif du Technopôle est de favoriser les coopérations entre :

  • les établissements d’enseignement supérieur : pôle scientifique de l’Université de Rouen, INSA, ESIGELEC...
  • les 500 chercheurs répartis au sein des laboratoires de recherche et de centres de ressources technologiques (CERTAM, CORIA, CRIHAN, IRSEEM...)
  • les entreprises implantées (AREELIS, AXIANS, D2T, SGS...)


Le pôle TIC Tallandier

Ancienne usine textile dénommée « la foudre », qui symbolisa l’essor industriel de la France sous Napoléon III, « presque l’égale de sa fière commère, la flèche de la cathédrale (...) la grande pompe à feu de la foudre » fut célébrée, au XIXè siècle, par Maupassant dans « Bel Ami ».

Prolonger ce glorieux passé et préparer l’avenir, passer de la fibre textile à la fibre optique, tels sont les défis liés à la reconversion du bâtiment pour créer un vaste centre d’affaires dédié aux TIC.

Le pôle TIC, opérationnel dès 2011, c’est :

  • une pépinière et un hôtel d’entreprises pour héberger les jeunes entreprises
  • un centre d’affaires pour l’accueil d’entreprises matures

Les atouts techniques d’un site unique :

  • une double liaison fibre optique très haut débit
  • des espaces communs pour un lieu de vie unique
  • une salle informatique
  • des accès sécurisés

Un cadre exceptionnel à deux pas du centre ville : localisé en milieu urbain, à proximité des commerces et très bien desservi par le métro, ce site de caractère bénéficiera d’une intégration paysagère de qualité.


Projet cofinancé par l'Union européenne.


Le pôle Rouen Innovation Santé

Ce site d’implantation d’entreprises du domaine de la santé est situé au cœur du campus hospitalo-universitaire en plein centre ville de Rouen.

Les forces du projet :

  • l’excellence du réseau scientifique rouennais (CHU, UFR de Médecine et de Pharmacie, UFR de Sciences, 5 unités INSERM, IRCOF...)
  • un réseau d’accompagnement structuré (Incubateur régional, régie des pépinières, la technopole haut-normande Chimie-Biologie-Santé chargée d’animer la filière...)
  • des possibilités de soutiens en amorçage : OSEO, NCI Gestion, Normandie Business Angels...

La pépinière Seine Biopolis met déjà à disposition des jeunes bio-entreprises des laboratoires et des bureaux sur 450 m².


Projet cofinancé par l'Union européenne.