Conseil de développement

VOS SERVICES EN 1 CLIC

Vous êtes ici :

Les travaux du Conseil Consultatif de développement

Espace membres

L'objectif de ces groupes de travail est de contribuer à la réflexion des élus de la Métropole sur les projets et grandes orientations concernant le territoire, tout en apportant un regard divers et représentatif de la société civile.

Un espace dédié (accès extranet) a été mis à disposition des participants aux groupes pour faciliter leurs échanges.

De mai 2010 à décembre 2011 cinq groupes de travail se sont réunis en moyenne une fois par mois (hors période estivale et de fin d'année).

Groupe de travail « Attractivité du territoire »

Ce groupe de 30 participants a été créé afin de répondre à une demande fortement exprimée par les membres du CCD. Leur réflexion, animée par Daniel HAVIS (MATMUT), a porté sur des sujets divers tels que : l'attractivité économique, la dimension culturelle et d'animation en ville, l'attractivité du territoire pour les étudiants et la jeunesse. Le consensus s'est fait sur la nécessité d'axer le travail de ce groupe autour de la mise en valeur des atouts de notre territoire à travers :

  • Un slogan pour la Métropole
  • Des ambassadeurs locaux pour le territoire
  • Des ambassadeurs internationaux pour le territoire
  • Conception d'outils ou documents de promotion du territoire

Groupe de travail « Déplacements au sein de la Métropole »

Suite à la naissance de la Métropole les problématiques de déplacement sont un enjeu clé du projet de territoire. A l'instar de ce qui est fait à Nantes Métropole ou au Grand Nancy, ce groupe a été consulté pour l'élaboration du PDU, la réflexion conjointe des 16 participants du groupe de travail animé par Jean-Dominique WAGRET (MOV'EO/Renault) leur a permis de conclure qu'il était nécessaire de fixer 8 objectifs prioritaires en matière de mobilité et déplacements :

  • Objectif a : renforcer les transports collectifs urbains
  • Objectif b : conforter l'intermodalité
  • Objectif c : engager une politique active en faveur des modes doux
  • Objectif d : favoriser les déplacements interurbains a l'échelle des bassins de vie
  • Objectif e : innover dans les transports
  • Objectif f : inciter au changement de comportement
  • Objectif g : permettre la cohérence entre urbanisme et transport
  • Objectif h : développer un transport des biens plus respectueux de l'environnement dans un contexte économique contraint

Groupe de travail « Ecoquartier Flaubert »

Étant l'un des projets les plus ambitieux de la Métropole, il semblait important de faire contribuer la société civile à l'évolution des études préalables liées à cette opération d'intérêt communautaire. Animés par Fabienne FENDRICH (ENSAN), les 17 participants de ce groupe ont réfléchi à ce qu'un Écoquartier doit pouvoir apporter à ses futurs habitants. Ils proposent :

  • Démarche de communication auprès du grand public : site internet, fascicule d'histoire, brochure, articles CREA le mag, organisation de colloques et journées écoquartier ;
  • Démarche d'adhésion positive auprès des habitants : constituer un panel de « futurs habitants volontaires » afin de créer une dynamique citoyenne autour du projet.

Groupe de travail « Identité du Bassin Seine »

La Métropole mène un vaste programme de valorisation des bords de Seine, afin que les habitants recréent des liens avec le fleuve. Dans ce cadre, plusieurs projets d'aménagement prennent place le long de la Seine. Afin de contribuer à cette démarche, il a été demandé à ce groupe de travailler librement sur des propositions permettant de recréer une identité autour de la Seine. Ce groupe de travail compte aujourd'hui 12 participants, dont l'animateur est Régis SOENEN (GPMR), à ce stade ils proposent :

  • L'adoption d'un nom d'usage en complément de « La CREA » : Rouen Normandie, Rouen Métropole, Rouen au cœur de la Seine, Seine Métropole,…
  • La nécessité de travailler sur une notion d'identité qui doit être fédératrice
  • La nécessité de mettre en valeur le positionnement géographique de la Métropole, au cœur de l'Axe Seine entre Paris et Le Havre, ainsi que de contribuer au positionnement de la Métropole dans le cadre de la démarche Paris Seine Normandie.

Groupe de travail « Urbanisme et aménagement du territoire »

Les 15 participants de ce groupe, dont l'animatrice est Josette CHEVAL (A.R.R.E.D.), a été mis à contribution pour l'élaboration du SCOT. Le groupe a considéré indispensable d'y intégrer de manière transversale les thématiques suivantes :

  • Placer l'humain et le « vivre mieux » au cœur de toutes les réflexions prospectives
  • L'occupation raisonnée de l'espace, l'harmonisation des différentes activités
  • Les objectifs européens de réduction des GES
  • Savoir privilégier nos atouts et apprendre à singulariser notre territoire

Les propositions du CCD qui ont été validées en décembre 2011 pour mise en œuvre sont les suivantes :

  • Création d'un slogan pour la CREA (direction de la communication de la CREA)
  • Mise en place d'un réseau d'ambassadeurs de la CREA (avec le soutien de l'ADEAR et la direction de la communication de la CREA)
  • Mise en ligne d'un portail d'accès (site internet) unique pour le territoire (direction de la communication de la CREA)
  • Démarrage d'un groupe de travail « Axe Seine » (en substitution du groupe « Identité du bassin Seine »)
  • Lancement des études de déplacement suivantes : desserte TC des zones d'activité, mise en place d'un service d'autopartage, réflexion sur le transport fluvial et le transport par câble (pôle transports, mobilité et déplacements de la CREA)
  • Création d'un portail de la mobilité pour l'information mutualisée de tous les modes de transport (pôle transports, mobilité et déplacements)
  • Mise en place d'actions de sensibilisation du public sur l'écoquartier Flaubert : la plupart d'actions ont déjà été réalisées, la création d'un fascicule d'histoire (fait avec la direction de la culture de la CREA), la mise en ligne d'un site internet dédié au projet (avec la direction de la communication), l'organisation de journées thématiques avec l'ENSAN et GDF Suez. Le groupe doit encore travailler pour l'organisation d'un événement festif ainsi que pour la mise en place d'un panel « futurs habitants volontaires » en lien avec la SPLA.

Suite au bilan fait en fin d'année 2011, il a été décidé de réorganiser les groupes de travail et redéfinir leurs missions. Ainsi quatre commissions thématiques ont été crées.

Les commissions, non permanents, ont été constituées en mai 2012. Les membres du CCD participent ou font participer toute personne souhaitant apporter son expertise, selon ses disponibilités et en fonction des thématiques pour lesquelles elles pensent pouvoir apporter une contribution.

Les commissions ont été investies d'une mission précise, détaillée dans une feuille de route qui définit son objet, son échéance et le contexte de sa réflexion.

Les sujets abordés au sein de ces commissions répondent soit à une saisine du Président de la Métropole (Écoquartier Flaubert et Axe Seine), soit à l'auto saisine des membres du CCD (promotion du territoire et aménagement du territoire).

L'objectif commun à toutes les commissions est d'aboutir, dans un premier temps, à un état des lieux, et dans un deuxième temps, à l'élaboration de propositions d'actions concrètes ou production d'un avis écrit sur la thématique en question.

La Commission « Axe Seine »

Animée par Régis Soenen : elle a pour objectif de contribuer au positionnement de la Métropole dans le cadre de l'Axe Seine et compte 66 participants. Cette commission doit élaborer une contribution écrite intégrant les trois sujets des ateliers préalables au Colloque Seine d'avenir qui se tiendra à Paris le 22 novembre 2012. Ainsi trois groupes de travail (une quinzaine de participants par groupe) selon les trois ateliers thématiques du colloque ont été crées :

  • Redynamisation du système portuaire : piloté par Florence Guentcheff (LSN) et Jacques Charron (CCI)
    Consultez le document
  • Renouveau industriel : piloté par Véronique Delmas (Air Normand) et Jean-Michel Thouvignon (GRANDDE)
    Consultez le document
  • Attractivité du territoire et tourisme : Gaëlle Gamblin (VNF) et Guy Pessiot (OT)
    Consultez le document

La Commission « Promotion du territoire »

Animée par Daniel Havis : elle mobilise 44 participants, dans un premier temps elle est chargée de contribuer à la mise en place du partenariat nécessaire à la création d'un site internet portail d'accueil unique pour le territoire qui sera destiné aux cadres qui souhaitent s'installer sur notre territoire (ou à les y encourager). Cette commission a également les missions suivantes: propositions de slogan pour la CREA (en lien étroit avec la direction de la communication de la CREA), pistes pour la désignation et mission des ambassadeurs du territoire.

La Commission « Aménagement du territoire »

Co-animée par Josette Cheval et Jean-Dominique Wagret : son avis et contribution sont demandés dans le cadre de l'élaboration des grands documents de prospective territoriale : PLH, SCoT, PDU et PCET. Cette commission de 54 membres est consultée en tant qu'instance de concertation privilégiée. Elle peut apporter son expertise technique et/ou citoyenne, elle permet a la Métropole de tester des idées et de les enrichir, d'évaluer l'impact de certains choix et de prendre la température de la société civile sur diverses problématiques. De plus, les membres de cette commission pourront participer davantage à la sensibilisation des parties prenantes du territoire aux enjeux de l'urbanisme, de la mobilité et de déplacements, de l'habitat et du changement climatique.

La Commission « Ecoquartier Flaubert »

Animée par Fabienne Fendrich : instance de concertation privilégiée de ce projet, cette commission de 30 participants doit notamment se pencher sur la question de la participation citoyenne à travers de la mise en place d'un panel « futurs habitants volontaires » et des actions de communication visant à permettre aux futurs habitants et usagers de s'approprier le projet et rendre visible l'Écoquartier Flaubert. Elle assure, par ailleurs, une veille active dans l'évolution du projet et maintien des échanges permanents avec la maîtrise d'ouvrage concernant l'avancement du projet, du plan guide et des études en cours.

« Commission planification et aménagement du territoire »

Cette commission est consultée en tant qu'instance de concertation privilégiée de la Métropole, son avis et contribution seront demandés dans le cadre de la concertation et suivi des grands documents de prospective et planification territoriale : Programme Local de l'Habitat (PLH), Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), Plan Local d'Urbanisme intercommunal (PLUi), Plan de Déplacements Urbains (PDU) et Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET). Elle doit également apporter sa contribution sur l'évaluation de ces dispositifs.

Il est également attendu de cette commission qu'elle apporte son expertise technique et/ou citoyenne, qu'elle permette à la Métropole Rouen-Normandie de tester des idées et de les enrichir, d'évaluer l'impact de certains choix et de prendre la température de la société civile sur diverses problématiques.

De plus, les membres de cette commission pourront participer davantage à la sensibilisation des parties prenantes du territoire aux enjeux de l'urbanisme, de la mobilité, de l'aménagement de l'espace, de l'habitat et du changement climatique.

« Commission Grands projets urbains »

Les travaux de cette commission se feront dans la prolongation de l'expérience de l'ancienne commission écoquartier Flaubert, qui a très bien fonctionné et qui a beaucoup contribué à la co-construction de ce projet. Ainsi, cette commissions sera amenée à travailler autour des projets de Seine Cité avec l'Écoquartier Flaubert, le quartier Saint Sever - Nouvelle Gare et la ligne de BHNS T4..

D'autres projets d'aménagement urbain, tel que le Parc Urbain Naturel des Bruyères et Cœur de Métropole, sont également concertés avec cette commission.

La mission principale de cette commission est d'assurer une veille active dans l'évolution et l'avancement des projets, apportant des solutions innovantes lorsque cela s'avère nécessaire.

Cette commission a également la mission d'accompagner les processus de concertation de ces grands projets en cours et à venir.

Cette commission est présidée par Fabienne Fendrich, directrice de l'École Supérieure d'Architecture de Normandie.

« Commission Attractivité, rayonnement et Vallée de la Seine »

Cette commission a poursuivi les travaux portés par la commission Axe Seine afin de contribuer au positionnement stratégique de la Métropole dans la Vallée de la Seine et favoriser les échanges entre la Métropole et les territoires voisins :

  • Développement d'une dynamique territoriale d'écologie industrielle et d'économie circulaire
  • Favoriser l'implantation d'activités économiques durables sur le territoire : mettre en place un dispositif d'accompagnement des entreprises, faire des propositions sur des évolutions réglementaires et législatives simplifiant et favorisant l'implantation des activités économiques (portuaires, logistiques, industrielles) sur le territoire

Elle permet également de concerter le projet Seine Sud et d'autres grands projets d'envergure économique en cours et à venir.

Par ailleurs, cette commission doit plancher sur toute autre question ayant trait à l'attractivité du territoire. Plusieurs initiatives permettront à cette commission d'apporter sa contribution : l'appel à projets « Réinventer la Seine », les rencontres « Rendez-vous en France à Rouen et Normandie 2017 », le projet Normandie en Seine, le rapprochement avec les conseils de développement de l'Estuaire et de Caen et le portage et l'appropriation de la marque territoriale « Enjoy Rouen Normandy »...

Cette commission est présidée en binôme par Laurence Bertho-Bedel, directrice de l'agence de développement Rouen Normandy Invest et Régis Soenen, Directeur Aménagement Territorial et Environnement du Grand Port Maritime de Rouen..

« Commission Ville respirable et citoyenne »

Cette commission a été missionnée pour accompagner la mise en œuvre du projet de la Métropole lauréat à l'appel à projets du Ministère du Développement Durable « Ville respirable en cinq ans ». Les travaux de cette commission seront enrichis par des auditions, des rencontres avec des experts et des visites de terrain. Des propositions innovantes devront être faites notamment autour des sujets tels que : la mise en place d'outils de régulation des flux de mobilité (ZCR, ZTL, Supermanzanas, etc.) la logistique urbaine du « dernier km », le partage et l'attractivité de l'espace public, la nature en ville...

La Commission Ville respirable et citoyenne est également dédiée à l'accompagnement de la démarche « chemins de la citoyenneté » et aux réflexions menant à favoriser la citoyenneté des habitants de la Métropole.

Cette commission est présidée par Bernard Jeanne, président de l'association Territoire UNESCO Métropole Rouen Normandie..

« Commission Culture et Innovation Sociétale »

Issue des Rencontres de la Culture organisées par la Métropole et la Ville de Rouen en mars 2016, cette commission a vu le jour en avril 2016. Les Rencontres avaient permis le décloisonnement et la concertation des acteurs publics, associatifs, privés appartenant à différentes disciplines (lecture publique, musique, arts plastiques, arts de la rue, danse ...).

Les objectifs de cette commission sont :

  • Définir une vision métropolitaine partagée
  • Élaborer un cadre clément qui permette le développement des pratiques culturelles de la population
  • Favoriser l'innovation et l'expérimentation collaborative

Elle a pour but d'ouvrir des perspectives nouvelles qui viendront nourrir la réflexion et la politique culturelle métropolitaine, en considérant la culture comme un objet pluridimensionnel capable d'entraîner des évolutions sociétales.

Cette commission présidée par Jean-Christophe Aplincourt, directeur du 106, Scène de Musiques Actuelles de la Métropole Rouen Normandie..

En application de l'article 43 de la loi n° 2014- 58 du 27 janvier 2014 de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles, le CCD se doit de produire un rapport annuel d'activités qui doit être discuté au sein du conseil d'élus de la Métropole.

Chaque commission thématique doit établir un rapport annuel de ses travaux qui est ensuite synthétisé dans un document global réalisé par le bureau du CCD en intégrant également la synthèse des travaux menés en plénière. Ce projet de rapport annuel des travaux du CCD, est communiqué à l'ensemble de membres du CCD pour commentaires avant son émission offi cielle et présentation aux élus de la Métropole pour débat en Conseil métropolitain.

Consulter le rapport d'activités 2015